Le RÉPERTOIRE des EX-LIBRIS FRANÇAIS est en ligne sur le site www.afcel.fr

Le RÉPERTOIRE des EX-LIBRIS FRANÇAIS                    est en ligne sur le site www.afcel.fr
Renseignements : afcel@dbmail.com

Notre partenaire privilégié

samedi 30 avril 2016

Du 13 mai au 9 octobre 2016




*********






Vernissage le 19 mai 2016
à l'Atrium de Chaville à partir de 18h30



***

mercredi 20 avril 2016

UNIVERS de GRAVEURS jusqu'au 8 mai à BECKERICH (Grand Duché de Luxembourg)




Univers de graveurs
Exposition du 16 avril au 8 mai

La gravure est une technique qui désigne l’ensemble des procédés qui permettent la réalisation d’estampes à partir d’une matrice gravée en creux ou en relief.
C’ est un art qui a une tradition : une technique rigoureuse. C’est un travail de la main qui affronte le graveur à la résistance de la matière. A la différence des dessins au crayon effectués sur du papier, le résultat n’apparaît qu’au moment d’étaler l’encre sur la plaque et de tirer une épreuve.
A travers les différentes procédés tels que la pointe sèche, l’eau-forte, l’aquatinte, la xylographie, la manière noire ou le burin, le parcours de l’exposition s’anime au rythme d’une sélection d’œuvres d’artistes de grande renommée provenant de pays d’Europe, du Japon et de Russie. La diversité des œuvres révèle la richesse et le dynamisme de la gravure contemporaine.
La gravure reste encore trop peu  connue, mal perçue par le public. Faire connaître cet art particulier et passionnant, telle  est  un peu la mission de cette exposition.
Toutes les œuvres proviennent de la collection de la galerie Guy Pensa d’Algrange.

André Bongibault, né à Paris
Référence incontournable dans le monde de la gravure contemporaine, il propulse ses visions de la puissance des éléments et de la matière dans un monde minéral majestueux où se rejoignent l’infini de l’univers et la matérialité de la terre.. Homme discret et pétri de philosophie indienne, il sait à merveille marier les effets conflictuels et tendus du noir et du blanc.

Karel Demel, né à Prague
Diplômé du conservatoire de l’école Supérieure des Arts Appliqués à Prague en 1974, son oeuvre se caractérise par une forte inspiration par la musique et la poésie. Il utilise surtout la technique combinée, par exemple : la pointe sèche, le burin et la roulette ou bien l’eau-forte, l’aquatinte et le burin.

Pavel Hlavaty, graveur tchèque.
Il débute ses études d’art décoratif dans les sections peinture, dessin et histoire de l’art. Celles-ci achevées, il fut actif comme peintre, dessinateur humoristique, conférencier, auteur d’articles. Une solide réputation internationale ne se fit pas attendre. Ses eaux fortes sont l’aboutissement d’une technique exceptionnelle : les dessins sont marqués par une grande densité de traits et une finesse hors du commun.

Koji Ikuta, né à Yamagata au Nord du Japon
Il a principalement vécu dans ce pays et réside à présent à Chiba près de Tokyo. Professeur de lycée jusqu’à 38 ans, et après réflexion, Koji a voulu définitivement travailler la gravure pour exprimer l’essence de l’art japonais avec la technique de la manière noire. Il maîtrise cette technique d’une façon telle que lorsqu’on voit les poils d’un chat ou les plumes d’une chouette, on ressent la sensation de la douceur du toucher de l’animal.

Olga Keleynikova, formée à l’université Polygraphe de Moscou
Elle joue avec un bestiaire tendre et burlesque. Elle séduit par la clarté de la forme et de la couleur qui accentue le rythme de ses compositions. En spécialiste des petits formats, notamment les ex-libris, elle séduit par ses estampes riches en symboles. Un trait simple et sûr teinté d’une touche d’ironie et de quelques rehauts d’aquarelle, telle est la recette de cette artiste slave.

Christian Lepère, né à Paris, graveur et peintre surréaliste.
Après des études à l’Ecole des Arts appliqués, puis à l’Enset, Christian Lepère devient professeur d’arts plastiques. Pour s’exprimer, il choisit en premier lieu la gravure puis plus tard la peinture. Il s’inscrit dignement dans la lignée des grands graveurs fantastiques contemporains.

Rosalind Lindsay, née près de la côte Sussex en Angleterre.
Diplômée des Beaux-Arts de Londres. Dans son travail de gravure, elle est passionnée par l’entrée de la lumière sur une surface noir. Elle fait usage de textures, de motifs et de tonalités variées pour créer des images miniatures qui rendent une atmosphère particulière. Elle tire son inspiration du monde naturel, des moments intimes ou des secrets de la vie.

Abderrahmane Mada, professeur aux Ateliers des Beaux-Arts de Paris.
 Pratiquant toutes les techniques de taille-douce, directes ou chimiques, Mada s’amuse des jeux subtils d’ombres et de lumières qui rendent magique des paysages familiers. Ses compositions, toujours en noir et blanc, renferment une rare émotion. De cette palette minimaliste, il parvient à faire naître des ambiances très contrastées. Il sait obtenir des noirs profonds, vigoureux, d’autres plus doux, veloutés, des noirs toujours vivants, et en magicien, des noirs lumineux presque transparents.

Philippe Migné, vit et travaille en Bretagne.
Après une formation de deux années dans un atelier de lithographie, une expérience de pressier en taille douce, et deux ans d’enseignements de la gravure, le vent souffle sur ses gravures et un bateau au vol de papier l’emporte jusqu’en Bretagne. Il s’installe au bord de l’océan. Entre eau douce et eau salée, entre réalisme et imaginaire, ses gravures s’inspirent de la nature, de l’art et du patrimoine.

Hélène Nué, née dans le Bordelais en France.
Elle est établie dans la région nantaise. Elle a longtemps préparé son entrée dans la gravure, ce n’est qu’à l’âge de trente ans qu’elle se lance. Après avoir appris les techniques de base, elle suit son propre chemin de prédilection avec la technique réputée la plus difficile : celle du burin. Participant à des concours d’ex-libris, elle se fait peu à peu connaître et travaille pour des collectionneurs et des cercles de bibliophilie.

Yuri Nozdrin, diplômé de l’Ecole d’Art de Moscou.
 En Russie, l’art de la gravure a longtemps été marqué par son expression populaire : le Loubok, version slave de nos imageries d’Epinal. Ces images s’inspiraient volontiers de thèmes littéraires comme les contes populaires ou les légendes locales, souvent sur le ton de la satire.On retrouve ce ton dans ses œuvres gravées. Les détails fourmillent, et on observe un savant mélange de symboles, jeux iconographiques, clins d’oeil irrévérencieux, le tout enveloppé d’une grande sensibilité.

Mikio Watanabe, né au Japon.
 Ses estampes sont un véritable et magnifique hommage à l’esthétique japonaise, tant son oeuvre fait l’éloge de l’ombre. Ses manières noires semblent absorber la lumière comme pour mieux mettre en valeur son sujet de prédilection : les courbes féminimes. Tirant du procédé un rendu feutré très épuré, il élabore son travail autour d’une esthétique intimiste, comme au sortir d’un rêve. Ces univers en contre-jour invitent au silence, à la pudeur, à la délicatesse.

Joseph Werner, né à Graslitz, en République tchèque.
Dans ses œuvres, on remarque une fantaisie, on sent la joie dans la vie et on observe l’amour des détails. Ce ne sont pas seulement des illustrations, mais aussi une recherche de l’harmonie, de la beauté au-delà du monde de la raison. Ses fantaisies immenses et son esprit éveillé, reflètent un monde qui n’existe pas. Avec une sensibilité extrême, ce graveur de rang associe remarquablement le conscient et l’inconscient et laisse le spectateur en suspens entre sa réalité et sa fantaisie.  

samedi 16 avril 2016

Concours d'ex-libris à VARNA en BULGARIE



DEAR ARTIST,
Largo Art Gallery has the great honour to invite you to participate in the second edition of the International Exlibris Competition Varna 2016. The Competition will be held in August 2016 in Varna, BULGARIA. Its mission is to increase the interest of exlibris and its traditional and new techniques among art lovers, collectors, young artists and students from art schools, colleges and universities.
In the first edition of the International Exlibris Competition, held in 2014 in Varna, participated 218 artists from 36 countries from all around the World. For this edition special web site with personal pages of the participants was created and print catalogues with the selected works of the competition was released. The success of the competition was mainly due to the support of Varna Municipality, the hard work of the Artistic Director of the Competition – the well-known Bulgarian graphic artist Julian Jordanov and the invaluable help of members of Competition Jury and especially - of the President of the Jury Mr. Hasip Pektaş.
More information about the International Exlibris Competition Varna you can find at:
http://www.exlibris-competition-varna.org/
https://www.facebook.com/International.ExLibris.Competition.Varna
If you have questions you can phone us at: +359 52 602 062 or e-mail us at:
office@largogallery.com
Below you can find Competition Rules and Application Form. We are looking forward to receive your entry.
With Regards,
Nelly Valcheva, Executive Director
International Exlibris Competition Varna


Largo Art Gallery has a great honour to invite you to take part in the second edition of International ExLibris Competition Varna. The most important details in brief:
1. Artistic director of the second edition of International ExLibris Competition Varna is fantabulous Bulgarian artist Julian Jordanov.See more  about his art here: http://www.largogallery.com/en/artists/julian-jordanov
2. There is no fee for participation. There are no restrictions as to the themes or techniques used.
3. The deadline for sending of the works is 10 July 2016.
4. Opening of the exhibition with the selected works will be held on 18 August 2016 in Largo Art Gallery in Varna.  During the opening ceremony of the exhibition the winners will be announced and the prizes will be presented.
5. Prizes:
·         First Prize: 400 EUR and invitation for one-man show during the next International Exlibris Competition in Largo Gallery in Varna.
·         Second Prize: 200 EUR;
·         Third Prize, Istanbul Exlibris Society Prize: 100 EUR
·        Young Artist Award, for the young artist (under age of 28), student in art-school, art-college, university of arts: 100 EUR and web-presentation on the website of the competition.
·         Sponsor Awards

Detailed rules for participation and Application Form you can find in the file attached.

News for the Competition you can find in our Facebook page at:
Sincerely Yours,
Nelly Valcheva, Executive Director
International Exlibris Competition Varna
Director Largo Art Gallery
8, Han Krum Str., Varna 9000, Bulgaria
tel. +359 52 602 062
mobile: +359 88 885 34 99

***

Concours à Sint Niklaas en Belgique




L’information sur le concours international d’ exlibris et d’œuvres graphiques de petites format à Sint-Niklaas en 2017 est disponible sur le site Web de la ville de Sint-Niklaas. Vous pouvez consulter les règlements et le formulaire d'inscription pour le concours qui se trouve sur le site:
http://musea.sint-niklaas.be/exlibris/grafiekbiennale et http://musea.sint-niklaas.be/exlibris/grafiekbiennale/concours-wettbewerb-competition.
Nous vous saurions gré si vous voulez également attirer l'attention sur l'information des personnes intéressées parmi vos contacts, vos collègues et étudiants.
Vous souhaitez recevoir quelques exemplaires imprimés des règlements et le formulaire d'inscription ?
Contactez-nous: museum.competition2017@sint-niklaas.be. Nous vous ferons parvenir tout.
***

jeudi 14 avril 2016

Concours d'ex-libris en Belgique



CONCOURS INTERNATIONAL - INTERNATIONALER WETTBEWERB - INTERNATIONAL COMPETITION
– CONCOURS INTERNATIONAL D'EX-LIBRIS ET D'OEUVRES GRAPHIQUES DE PETIT FORMAT –
SINT-NIKLAAS 2017

Dans le prochain concours 2017, le thème est libre, mais un prix est décerné pour une entrée avec le thème : VILLE DANS L’AVENIR.  

Il est ouvert aux participants de tous les coins du monde à partir de 18 ans. Presque toutes les techniques d’impression sont admises, des gravures sur bois de fil jusqu’aux estampes numériques. 
Bien entendu le centre d’exlibris continuera à soutenir le petit ex-libris authentique.
Mais des œuvres graphiques de petit format sans expression de propriété sont aussi admissibles à l'un des prix convoités. 
Le total des prix s'élève aujourd'hui à une valeur de 7.500 euros, donc, ça vaut la peine pour tenter votre chance. 
Êtes-vous intéressé ?
Consultez d’abord les conditions pour participer au règlement du concours.
Envoyez le formulaire d'inscription dûment rempli, imprimé et signé, ainsi que vos œuvres participantes avant le 1er Novembre 2016 à l’adresse suivante et envoyez une copie du formulaire par courriel dans le même temps à museum.competition2017@sint-niklaas.be ou utilisez le formulaire Web électronique, signez une copie imprimée de celui-ci et ajoutez la dans votre envoi.
Adresse : 
Internationaal Exlibriscentrum - Stedelijke Musea - Wedstrijd 2017 
Zwijgershoek 14 - B-9100 Sint-Niklaas (België).
hrèglement du concours : ttp://musea.sint-niklaas.be/document/wedstrijdconcourswettbewerbcompetition-2017-reglement
formulaire d'inscription : http://musea.sint-niklaas.be/document/inschrijvingsformulier-formulaire-dinscription-registrierungsformular-registration-form-0  
***


STAGES de LITHOGRAPHIE


           STAGE de LITHOGRAPHIE.

    A l'atelier de l'association « La Lithographie » à Marnay 70, deux stagiaires se sont affairés en décembre 2015. 5 jours pour approcher la technique de la lithographie et ses différentes étapes
afin de créer son propre dessin lithographique.
   
    La première étape se passe sur la table à grainer.Il s'agit de préparer une pierre lithographique : enlever le dessin précédent. On utilise une deuxième pierre lisse .  Avec le frottement de celle-ci sur la pierre à grainer, et du sable de Fontainebleau comme abrasif et de l'eau, l'image finit par disparaître. La régularité du geste est de première importance tout comme la patience et la minutie. L'étape est longue et physique.

   Deuxième étape toujours sur la table à grainer. Il s'agit cette fois de grainer la pierre pour la nouvelle lithographie. On utilise du sable toujours plus fin  jusqu'à l'obtention du grain requis pour la nouvelle oeuvre. Un nettoyage de fond à l'eau distillée et un séchage terminent ce travail.

   Troisième étape : c'est le contact du stagiaire avec la pierre. Nouvelle matière. On délimite la zone à dessiner avec précision. Des exercices indispensables avec divers crayons gras permettent d'appréhender les différentes valeurs sur la pierre grise . Un petit dessin décalqué complète ce premier travail sur la pierre. Du talc délicatement étalé et de la gomme arabique protègent le dessin avant séchage. La pierre est fermée pour la nuit.

   Le lendemain on s'approche de la presse à bras où l'on a posé la pierre. Selon l'épaisseur de la pierre un réglage du couteau de la presse s'impose. Ensuite il faut ouvrir la pierre, la laver à l'eau , remettre de la gomme arabique, enlever le dessin à l'essence de térébenthine, passer de la lithofine, et relaver le tout à l'eau claire. C'est l'impressionnante alchimie du lithographe.

   Etape suivante on passe à l'impression proprement dite. On encre la pierre avec un gros rouleau en cuir, on pose le papier de tirage sur la pierre (suivant des repères), et on protège celui-ci avec d'autres feuilles et un cache plus dur. La manipulation de la roue et le déplacement du chariot terminés on déclenche le couteau et en enlevant les protections on peut regarder le résultat du tirage,
une fois la pierre lavée de nouveau. A chaque tirage l'eau sur la pierre protège les blancs et l'encre se concentre sur le dessin. La régularité des gestes du lithographe dans le temps et l'espace sont indispensables pour obtenir un résultat satisfaisant. Ils se répètent à chaque tirage.

  L’œil averti du lithographe lui permet de moduler l'encrage de la pierre en regardant les estampes tirées. Une fois le nombre d'exemplaires désiré obtenu il justifie ses estampes en les numérotant et en les signant.


  Les stagiaires recommencent les opérations depuis le début, pour cette fois, exécuter un travail plus personnel et se confronter à l'obstacle majeur pour un novice: l'effet miroir. C'est à dire que tout dessin sur la pierre est inversé à l'imprimerie. Pour obtenir un dessin préparé à l'avance il faudra l'exécuter à l'envers. Des papiers-calque ou des transparents sont des aides précieuses pour réaliser ce travail. La gymnastique cérébrale nécessaire ne se maîtrise pas aisément, et il faudra une grande pratique pour qu'elle soit intégrée . Les stagiaires ont pu ainsi apprécier la complexité de ce métier tant technique et artisanal que créateur et artistique.

 pratique de la lithographie:  stage de 5 jours (environ 30h) pour une ou 2 personnes.
-        du 20 au 24 juin inclus
-        du 4 au 8 juillet inclus
Les dates peuvent être discutées.
Coût du stage: 750€ par personnes, 600€ pour les membres de l'association.

initiation et découverte: stage  de 2 jours (8 à 10h)  2 personnes maximum
-        lundi 27 et mardi 28 juin
-        samedi 2 et dimanche 3 juillet
Les dates peuvent être discutées.
Coût du stage: 300€ par personne , 240€ pour les membres de l'association

stage loisirs et tourisme :  stage de 2 jours pour 4 personnes maximum
-        mercredi 29 et jeudi 30 juin
-        lundi 11 et mardi 12 juillet
Les dates peuvent être discutées
Coût du stage: 300€ par personne, 240€ pour les membres de l'association, 150€ par personnes si 4 personnes inscrites.
Tout le matériel est fourni par l'association La Lithographie. Chaque stagiaire repart avec 10 exemplaires de sa lithographie.

***

mercredi 13 avril 2016

Vernissage au Grand Duché de Luxembourg, pour un temps paradis de l'estampe !



Vernissage VENDREDI 15 AVRIL 2016 à 19h30

***

Monogramme à identifier


Merci d'envoyer les informations à afcel@dbmail.com 

***

samedi 9 avril 2016

L'EX-LIBRIS de FLORE en POMONE



l’AFCEL prend part aux
11e Journées d’Histoire Régionale
Plantes et jardins
à travers les siècles

Samedi 23 et dimanche 24 avril 2016
Salines royales – La Délivrance | Dieuze (57)

Journées d’Histoire Régionale :
Découvrir les plantes et les jardins à travers les siècles

Les Journées d’Histoire Régionale se dérouleront les 23 et 24 avril, à Dieuze (57). Organisées par le Comité d’Histoire Régionale, service du Conseil Régional d’Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, elles ont pour but de faire découvrir au grand public les richesses de l’Histoire et du patrimoine de notre région.

Cette 11ème édition sera placée sous le thème des « plantes et jardins à travers les siècles » ; 51 acteurs de l’Histoire et du Patrimoine, associations et organismes, déclineront toutes les facettes de ce thème au travers 35 expositions, 12 conférences, 7 éditeurs, des reconstitutions historiques et des animations grand public tel qu’une échoppe d’herboriste, des démonstrations de productions de sel, la fabrication de savons à partir de soude végétale, une initiation à l’archéobotanique, etc.

Parmi ces acteurs : l’A.F.C.E.L., coutumière de cet événement depuis quelques années, présentera une sélection d’ex-libris sur le thème des plantes et jardins :
L’EX-LIBRIS de FLORE en POMONE

Le Comité d’Histoire Régionale est une structure unique en France mise en place en Lorraine en 2003 pour renforcer la connaissance et la notoriété du patrimoine et de l’histoire régionale et de tous ceux qui y contribuent.

Cet événement, unique en France, se déroulera les 23 et 24 avril 2016 aux Salines Royales de Dieuze, de 14h à 18h.

Programme détaillé sur : chr.lorraine.eu  

Venez découvrir la passionnante histoire des plantes et jardins au fil des siècles !

Entrée libre pour l’ensemble des animations du week-end.

 Manifestation organisée par le
Comité d’Histoire Régionale
03 87 31 81 45
chr@lorraine.eu                                                                                       





***

Gros succès à l'inauguration de la première édition de l'exposition "Impressions 2016 : l'estampe à Barbizon"


L'Espace culturel Marc Jacquet à Barbizon accueille, jusqu'au 21 avril 2016 tous les jours (sauf le mardi)  de 14h00 à 19h00, les estampes de 34 artistes contemporains internationaux tous plus talentueux les uns , les autres ainsi qu'une collection d'estampes originales de l'Ecole de Barbizon présentée par la galerie l'Angélus.


Œuvres du nigromanièriste Koji IKUTA un des 34 artistes présentés aux cimaises


un affichage réussi dans les rues de Barbizon


Au micro Gérard Robin, président d'Art puissance 7 Events 
à l'inauguration de cette première édition dont on souhaite 
le renouvellement annuel dans les décennies à venir.

Vive la gravure pour que vive la gravure

*** 





dimanche 3 avril 2016

Galerie l’Échiquier



MAXIME PREAUD



Nous avons le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition

Fruits, légumes et pot-au-feu
Gravures et peintures

Le jeudi 14 avril 2016 à partir de 18 h 30

Exposition du 16 avril au 15 mai 2016
Cocktail avant clôture le jeudi 12 mai  2016 à partir de 18 h 30

Si le clairet parfois pousse à la faute un peu
Je le bois en pensant, autant que je le peux,
A tous mes amis vifs et tous mes poteaux feus.

 Galerie l’Échiquier
16 rue de l’Échiquier, 75010 Paris.
www.galerie-echiquier.com  –  galerie.echiquier@gmail.com
Ouverture le samedi de 14 h30 à 19 h 00 - le dimanche de 14 h 30 à 18 h00 et sur rendez-vousCopyright © 2016 Galerie l'Echiquier, Tous droits réservés.